Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Donneurs de Sang Benevoles Sans Frontieres
  • Donneurs de Sang Benevoles Sans Frontieres
  • : Pour partage de témoignages de donneurs, de transfusés, d'opérés et de greffés, de militants associatifs en faveur du don de sang bénévole pratiqués dans de très nombreux pays. Et infos brêves.
  • Contact

Le don de sang bénévole concerne chacun d'entre nous et il n'y a pas de frontières entre donneurs et receveurs de produit sanguin. Chaque donneur peut ainsi, grâce à son geste, contribuer à sauver des vies.

Rappelons que le don de sang est anomyme, gratuit et volontaire. C'est une noble action qui unit dans un même but tous les donneurs, quelque soit leur nationalité, leur race ou leur religion.

Ainsi, c'est pour permettre aux donneurs, aux malades, greffés et accidentés ayant eu besoin d'une transfusion sanguine, aux militants du don de sang bénévole et à toute personne sympathisante de se rapprocher et de communiquer, que l'Association pour le Don de Sang Bénévole d'Entzheim (en sigle ADSBE) [67 - Alsace France] a souhaité mettre à disposition ce Blog OUVERT A TOUS en complément de son site Internet :
www.adsb-entzheim.asso.fr 

D'où que vous soyez dans le monde, merci de nous poster sans attendre vos commentaires, de nous faire part de vos expériences, d'une information,conseils et pensées...

Pour cela, rien de plus simple, choississez le thème qui vous intéresse 
et exprimez vous.

                         A vous la parole !

 images_don_sang.jpg
 

English version

Recherche

Zéro carbone

un arbre grâce au petit geste écolo de mon blo

29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 22:54

« S’il n’y avait pas des gens qui donnent du sang, mon fils ne serait peut-être pas là aujourd’hui »

 

 James Sheaff, de Val-Bélair (Québec Canada), est le père de Jean-Sébastien, adolescent qui reçu de nombreuses transfusions sanguines au cours des dix dernières années.

 

M. Sheaff sait à quel point le geste qu’il a fait en donnant du plasma, peut sauver des vies.

 

C’est sans hésiter qu’il a accepté d’expliquer son histoire et celle de son fils, dans le but d’encourager le public à participer en grand nombre à la collecte TVA et Journal de Québec, qui a lieu aux Galeries de la Capitale.

 

Atteint d’une déficience immunitaire, Jean-Sébastien a commencé à recevoir des transfusions dès l’âge de sept ans.

Son système immunitaire n’étant pas en mesure de se défendre contre les infections qui s’en prenaient à différents organes internes, comme les poumons et les intestins, Jean-Sébastien a eu besoin de gammaglobuline jusqu’à l’âge de 15 ans.

 

« C’est un produit sanguin qui venait en renfort à son système immunitaire, explique James Sheaff. Ça prend environ 25 donneurs pour être capable d’en produire 300 ml. C’est ce qui lui a permis de "passer au travers" pendant plusieurs années, même s’il avait des problèmes de santé. »

 

Il a finalement pu cesser les transfusions après une greffe de moelle osseuse de l’an dernier, opération au cours de laquelle il a également reçu de nombreuses transfusions de plaquettes.

 

 Article de Marc-André Gagnon paru dans le "Journal du Québec" le 08/09/11

 

James-Sheaff-et-son-fils-Jean-Sebastien.jpg

 

James Sheaff et son fils Jean-Sébastien, de Val-Bélair, connaissent l’importance du don de sang  © Annie T Roussel

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires